Ce site utilise des cookies techniques, analytiques et tiers..
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Préférences cookies

WECCO XALAAT Théâtre et danse : dialogues sur scène entre l’Italie et le Sénégal

IF THERE IS NO SUN Foto di Monia Pavoni

WECCO XALAAT
Théâtre et danse : dialogues sur scène entre l’Italie et le Sénégal
Du 18 au 21 novembre 2023 à la Maison de la Culture Douta Seck, Dakar

L’Institut Culturel Italien de Dakar en collaboration avec la Maison de la Culture Douta Seck présente deux spectacles issus de la collaboration entre des artistes italiens et sénégalais.

Théâtre | 18 et 19 novembre, 20h | Chapiteau

GATEWAY

de Eliana Rotella

IMPRIMATUR

de Alessandro Paschitto
Mise en Scène Massimo Luconi
Avec Aminata Badji, Ibrahima Diouf, Khaly Dramé, Babou Mbaye, Gnagna Ndiaye, Malick Niang, Mouhamed Sow
Éléments scénographiques Moussa Traore

L’Institut Culturel Italien de Dakar présente deux nouvelles pièces de jeunes auteurs italiens, tirés du “Nouvelle scène italienne dans le monde”, un projet organisé par Riccione Teatro en collaboration avec le Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale, produit et mis en scène à Dakar par le réalisateur théâtral Massimo Luconi, qui a une longue expérience et plusieurs collaborations avec artistes au Sénégal.

Pour l’étape du projet à Dakar, Massimo Luconi a sélectionné les textes écrits par Eliana Rotella (autrice et dramaturge de Pavia, 1994) et Alessandro Paschitto (auteur et metteur en scène de Napoli, 1992). Les deux spectacles forment un diptyque présenté le même soir avec la participation de 7 acteurs sénégalais.

“Les textes sont particulièrement intéressants à la fois pour la nouvelle forme d’écriture et pour la structure dramaturgique non conventionnelle, qui utilise certains modes du langage des jeunes avec une mise en scène inhabituelle et irréaliste des pièces. Le parcours narratif s’inscrit, tant au niveau du contenu que du style, dans une dimension onirique et surréaliste et intervient sur certaines caractéristiques stylistiques comportementales de notre époque, en déplaçant les personnages dans des dimensions et avec des mécanismes extrêmement intéressants, tant pour le spectateur que pour la manière dont les acteurs jouent et travaillent.” (Massimo Luconi)

“Nouvelle scène italienne dans le monde” offrent un aperçu diversifié de la nouvelle génération de dramaturges italiens, ces derniers se distinguent par leur manière d’approcher le théâtre, l’écriture, la formation mais se rejoignent quant à la recherche de formes et de thématiques inusitées dans la tradition dramaturgique italienne. L’écrin du Prix Riccione, le plus ancien prix pour la dramaturgie en Italie, nous permet d’observer l’évolution de l’écriture de toute une génération de jeunes auteurs.

Massimo Luconi est metteur en scène, directeur artistique et organisateur du festival de Radicondoli. Depuis plus de vingt ans, il collabore à des projets de coopération culturelle et de formation théâtrale avec le Sénégal et d’autres pays d’Afrique de l’Ouest. Ces expériences ont donné lieu à des spectacles tels que “Canti D’ombra” récital sur les poèmes de Senghor (2009), “Antigone una storia africana” avec de jeunes acteurs sénégalais (2013/2014), et “Dalle ceneri” da Ben Jelloun, avec Ibrahima Diouf ( 2015 / 2016).

Dance | 20 et 21 novembre, 20h | Espace jardin

IF THERE IS NO SUN

Création Luca Brinchi, Karima DueG, Irene Russolillo
Performers Antoine Danfa, Karima DueG, Irene Russolillo, Mapathe Sakho, Ilyes Triki
Musique Drexciya, Kawabate, Karima DueG
Paroles Sun Ra, Ladan Osman, Felwine Sarr, Keorapetse Kgositsile, Karima DueG
Ambiance Luca Brinchi
Mouvement Irene Russolillo
Son Edoardo Sansonne / Kawabate
Costumes Marta Genovese
Production Orbita | Spellbound Centro Nazionale di Produzione della Danza, Fabbrica Europa, Gruppo Nanou

«Laissez-nous atteindre cet endroit au milieu de nos rêves, où toutes les lumières sont les nôtres. Que nos voix soient notre nourriture. Que nos pensées soient nos muscles. Laissez-nous nous frayer un chemin à travers notre mer».

extraits traduits et réinterprétés, de Ladan Osman – Refusing Eurydice (Exiles of Eden-Coffee House Press 2019)

Un spectacle conçu par l’artiste visuel et metteur en scène Luca Brinchi, avec la chanteuse italienne Karima 2G (Anna Maria Gehnyei) et la chorégraphe Irene Russolillo à partir des résidences artistiques qui ont eu lieu à Dakar et à Tunis à partir de 2021. Il implique également la participation des performeurs sénégalais Antoine Danfa et Mapathe Sakho, ainsi que du Tunisien Ilyes Triki. Un projet collaboratif où, chacun dans sa propre expression, ils explorent la complexité de la communication et des espaces qui coexistent entre l’Afrique et l’Europe, entre les voyages et les frontières floues.

Luca Brinchi est un artiste visuel et un metteur en scène de théâtre romain actif sur la scène contemporaine internationale depuis 2001. Il conçoit des environnements virtuels dans lesquels la vidéo est traversée par le langage du corps et du son, afin de saisir une chance de fusion entre ces expressions.

Karima 2G aka Anna Maria Gehnyei est une chanteuse et beatmaker italienne d’origine libérienne. Elle collabore avec History Channel, Al Jazeera, Amnesty International et a récemment publié un livre chez Fandango consacré à sa biographie.

Irene Russolillo est danseuse, chorégraphe et interprète. Elle développe depuis plusieurs années une recherche sur la vocalité et le mouvement, ses créations ont une approche hybride et transdisciplinaire, dans laquelle elle collabore avec des artistes visuels, musicaux et de la danse.

Orbita est une maison de production qui agit comme une charnière entre les ressources créatives existant sur le territoire romain et la chaîne de production au niveau national et international, créé par Spellbound Contemporary Ballet, compagnie fondée en 1994 par le directeur artistique Mauro Astolfi, rejointe ensuite par la directrice générale Valentina Marini.

Entrée gratuite

Maison de la Culture Douta Seck
Avenue Blaise Diagne X Rue 25, Médina, Dakar
+221 33 826 96 23 +221 76 202 44 22
mculturedoutaseck@gmail.com

Couverture : IF THERE IS NO SUN Photo de Monia Pavoni

  • Organisé par: IIC Dakar
  • En collaboration avec: Maison de la Culture Douta Seck